Ecopaturage et gestion diférenciée

La Gestion différenciée

Parfois appelé gestion raisonnée, gestion durable, la gestion différenciée est un mode de gestion qui consiste à pratiquer un entretien des espaces verts selon leurs caractéristiques en terme d’usages, d’images et de particularités dans le respect de l’environnement.

Elle rentre dans le cadre du développement durable avec pour dynamique entretenir autant que nécessaire et aussi peu que possible.

Les enjeux

Environnementaux

  • Préserver et réintroduire la biodiversité
  • Limiter les pollutions
  • Gérer les ressources naturelles : économies d’eau, gestion des déchets verts…

Culturels

  • Valoriser l’identité des paysages communaux
  • Mettre en valeur les sites de prestige et patrimoniaux
  • Diversifier et transmettre le savoir-faire et l’art du jardinier

Sociaux

  • Améliorer le cadre de vie des habitants pour qu’ils puissent s’approprier l’espace urbain et ainsi privilégier les liens sociaux
  • Faire des espaces verts un vecteur de bien-être et d’amélioration de la santé
  • Eduquer le grand public à l’environnement et aux nouveaux modes de gestions
  • Favoriser l’autonomie des agents

Économiques

  • Faire face à des charges de fonctionnement de plus en plus lourdes (augmentation des surfaces)
  • Optimiser les moyens humains, matériels et financiers
  • Maîtriser les temps de travail
  • Adapter le matériel (faucheuse, broyeur…)

L’éco-pâturage

Dans le cadre du plan de gestion des espaces verts de la ville, les grandes prairies sont fauchées et la végétation est récoltée 1 à 2 fois par an par un agriculteur. Dans les plus petites zones, la végétation est broyée et ramassée par le service espaces verts de la ville.

Les espaces clôturés sont, quant à eux, gérés en éco-pâturage en collaboration avec l’Asinerie de La Bouëxière.

L’éco-pâturage est une gestion alternative choisie par la ville de Liffré pour 2 paramètres essentiels que sont une gestion simplifiée dans des espaces difficiles et la préservation de la biodiversité.

Avantages de l’éco- pâturage dans la gestion différenciée de nos espaces verts :

  • Pratiquée par le passé et plus fréquemment dans les espaces naturels sensibles, cette technique a été mise de côté au profit de l’entretien mécanique et chimique.
  • Maintien ou restauration du milieu tout en limitant les coûts de gestion avec des animaux adaptés aux milieux à des périodes propices à la faune et à la flore.
  • Selon le milieu choisi et les objectifs visés, de multiples espèces rustiques issues des races locales sont utilisées. Les avantages de ce mode d’entretien sont nombreux : écologique, social, attractif, participation active à la conservation, etc…
Votre navigateur est dépassé !

Mettez à jour votre navigateur pour voir ce site internet correctement. Mettre à jour mon navigateur

×